Retour liste articles

 

Toppic
 
1 1 1
  Cosmétiques : Les sujets
 
 

Cosmétiques : archive

 

 
1 1 1

» Anti-âge: mythe et réalité

Au grand bonheur des fabricants, les produits anti-âge remplissent bien les escarcelles. Et y regardant de près, on peut constater qu'ils sont nettement plus chers que les produits normaux. Est-ce parce qu'ils sont nettement meilleurs et que l'on peut espérer quelques petits miracles ? Pour se faire une idée réaliste de leur éventuelle efficacité, il faut commencer par se pencher sur les processus de vieillissement de la peau.

Le vieillissement de la peau: un processus biologique complexe

Nous vieillissons tous, et notre peau avec nous. Ce processus est très individuel, personne ne vieillit de la même manière. Le processus de vieillissement a des origines diverses sur lesquelles nous pouvons jouer pour garder plus longtemps une apparence jeune. Les plus importants facteurs de vieillissement de la peau sont : les gènes, le mode de vie et le soleil.

Les gènes : mis à part le cas des vrais jumeaux, chaque être humain a un code génétique propre qui se différencie de celui des autres. Les scientifiques ne savent pas encore exactement quels gènes interviennent dans le processus de vieillissement. On travaille avec des puces génétiques (human aging chips) mais personne ne peut dire si d’autres gènes ne sont pas également d'une importance capitale pour le vieillissement de la peau. La recherche génétique moderne est intéressante mais ne change pas encore grand-chose à notre vie personnelle. Ce qui est important pour nous, c'est notre propre code génétique et, dans ce domaine, nous ne sommes pas tous logés à la même enseigne. Celui qui a de bons gènes peut se réjouir de partir dans la vie avec plus de chance de paraître plus longtemps jeune.

Le mode de vie : Nous n'avons aucun pouvoir sur nos gènes, mais nous avons un pouvoir sur la façon de ménager notre corps. Une bonne hygiène de vie jouera un rôle prépondérant non seulement sur notre santé et nos maladies mais aussi sur le vieillissement de notre peau.

Le soleil : Il est un des plus grands responsables du vieillissement de la peau. Rien de pire pour vieillir vite.

1 1 1
 

Pourquoi la peau devient-elle flasque

Pourquoi la peau autrefois lisse et ferme devient-elle flasque, se ride-t-elle et se fatigue-t-elle? On relève plusieurs facteurs décisifs :

  1. Les rayons UVA: ils entraînent la dégénérescence des fibres élastiques de la peau.
  2. Le collagène: en vieillissant, la production de collagène diminue. Par conséquent, les contours du visage perdent leur galbe et leur fermeté.
  3. L’acide hyaluronique: plus on avance en âge, plus l’effet galbant de l’acide hyaluronique du corps faiblit. Le volume du tissu conjonctif diminue et la peau se ride.
  4. Les cellules: elles se régénèrent de moins en moins vite et le métabolisme se ralentit. Conséquences: moins d'hydratation, d'élasticité et de résistance.
  5. Les papilles dermiques: ces protubérances coniques fournissent des éléments nutritifs et de l’oxygène à l'épiderme. Elles aussi fatiguent en vieillissant et nous avons une mine fatiguée et ridée.
 
1 30 1

 

Il reste beaucoup de choses à étudier

Des armées de biologistes, physiciens, médecins et chimistes se penchent sur les secrets du vieillissement de la peau. Le projet de recherche de l'UE, « Cellage », s'est intéressé à ce qui se passe dans et avec la peau en vieillissant, du point de vue des processus biochimiques. Les résultats les plus importants: 1/les processus d'oxydation à l'intérieur des cellules augmentent 2/ L'activité enzymatique des cellules se modifie 3/ Il y a des marqueurs spécifiques pour cellules vieillissantes 4/ On assiste à une large destruction d'ADN dans les cellules.
Malgré ces découvertes impressionnantes, on en sait toujours très peu sur le « comment » et le « pourquoi » de ces processus. Quels facteurs déclenchent quels développements ? Quels régulateurs interviennent pour régler quoi et comment ? Comment les multiples processus s'articulent-ils les uns avec les autres? Sur quoi les modifications hormonales de la ménopause agissent-elles et comment ? La science est encore loin d’avoir décodé ces interrelations complexes.

Quel est le pouvoir des produits anti-âge?

Le fait qu'il existe des produits « anti-âge » peut laisser penser qu'ils sont totalement différents des cosmétiques « normaux ». Conclusion erronée! La frontière entre ces deux types de produits est moins claire qu'on ne le pense généralement.

  • Les produits anti-âge ou antirides sont en grande partie composés des mêmes ingrédients que les autres crèmes. Et sont soumis aux mêmes exigences : c'est à dire que ce ne sont pas seulement les agents actifs qui comptent mais surtout la qualité des ingrédients de la base et de l'ensemble de la formule.
  • En principe, tous les bons produits cosmétiques pourraient porter l'étiquette « anti-âge » ou « antirides » car ils ont toutes les propriétés qu'un cosmétique doit et peut avoir : ils lissent, raffermissent et de ce fait atténuent les petites rides.

Quelle est la capacité des cosmétiques naturels et bio ?

Partout dans le monde, les nouvelles découvertes concernant les soins anti-âge modernes s'apparentent en fait à un retour à la naturopathie. Que ce soit l’Ayurveda, la médecine chinoise, la thalassothérapie ou la phytothérapie, les savoirs oubliés - ou longtemps ignorés - sur les substances naturelles sont « réactivés », voire donnent une impulsion pour la recherche de nouveaux agents actifs.

  • Les multiples appellations des agents actifs ne permettent plus de se rappeler que presque tous les agents actifs antirides importants proviennent de quatre sources principales : vitamines, phytohormones, polyphénols et flavonoïdes. Quel rapport avec l'huile de germe de blé, l'extrait de soja ou l'extrait de thé vert ?
  • L'huile de germe de blé est riche en vitamines, l'extrait de soja en phytohormones et l'extrait de thé vert en catéchines, qui appartiennent au groupe des polyphénols.
  • C'est à dire qu'une grande partie de ce que l'on écrit sur le « pouvoir anti-âge » des agents actifs se trouve dans des ingrédients naturels comme les huiles végétales et les extraits de plantes. On peut même dire que chaque ingrédient végétal est en soi un vrai « cocktail d'agents actifs ».

Agents actifs végétaux secondaires :
un groupe d'agents actifs de première qualité 

© Balin - Fotolia.comLes agents actifs de toute première qualité, comme les polyphénols et les flavonoïdes, sont des „cadeaux“ de la nature pour la cosmétologie naturelle. L'action positive de ces agents actifs végétaux secondaires joue aussi un rôle important en médecine.

  • Les polyphénols, par exemple, protègent des infections (airelles), des problèmes cardiovasculaires (vin rouge) ou améliorent l'irrigation sanguine (ginkgo). Certaines substances contenues dans le thé vert ou l'hypéricine issu du millepertuis sont aussi des agents actifs ayant une action antitumorale.
  • C'est le prix Nobel Szent-Györgyi von Nagyrapolt qui a découvert les flavonoïdes dans les années 30 et qui les a d'abord nommés vitamine P. On les trouve dans de nombreuses plantes et leurs fruits, comme le citron ou le raisin, le thé ou le cacao. De multiples études prouvent les bienfaits des flavonoïdes pour la santé. Les flavonoïdes de la pomme, du thé vert ou des myrtilles sont particulièrement bénéfiques. La quercétine issue du chêne a d'excellents pouvoirs antioxydants.
  • Que ce soit le thé vert, la lavande, le raisin noir, le pavot, la rose, les baies, les pensées, tous ces végétaux et bien d’autres contiennent des anthocyanes (un sous-groupe de flavonoïdes). Ces derniers fixent encore mieux les radicaux que les vitamines C et D. C'est donc une substance idéale pour protéger la peau et la conserver fraîche et en bonne santé.
  • Les tanins appartiennent aussi aux substances végétales secondaires. Ils ont des propriétés anti-inflammatoires, antioxydantes et astringentes. Ce sont d'excellents agents actifs anti-âge car ils contribuent à la protection et au maintien en bonne santé de la peau.
    Le choix important que fait la cosmétologie naturelle, de ne pas isoler des substances mais d'utiliser de préférence la nature « dans sa globalité », se manifeste justement dans les substances végétales secondaires. Une substance isolée est un « soliste » dont l'action n'est pas comparable à la synergie des multiples substances que contient un produit naturel dans son entier.

Les huiles végétales authentiques : la meilleure des actions anti-age

Les cosmétiques conventionnels, lorsqu’il s’agit de crèmes, sont essentiellement constitués d’huiles de silicone artificielles. De telles huiles recouvrent la peau et ont ainsi un effet adoucissant, cependant, comme toutes les huiles minérales, elles n’apportent aucun agent actif. La cosmétologie conventionnelle travaille essentiellement avec des principes actifs isolés.
La cosmétologie naturelle et bio offre une richesse en agents actifs tout à fait différente et très importante. Cette énorme richesse agents actifs se trouve en première ligne dans les huiles végétales authentiques et les extraits de plantes.

  • Les huiles végétales, dans la mesure où il s’agit vraiment de véritables huiles végétales, contiennent le spectre complet des agents actifs anti-age de grande valeur – des vitamines dermoprotectrices (pour prévenir le vieillissement prématuré de la peau) aux principes actifs régénérants et vitalisants. Pour ne citer que quelques unes de ces huiles végétales :
  • Le beurre de karité, mi-cire mi-huile grasse, a des propriétés excellentes pour la peau grâce à sa teneur importante en insaponifiables. Il est facilement absorbé par la peau, l’adoucit, maintient l’hydratation et favorise la pénétration d’autres agents actifs.
  • L’huile de pépins de raisin est une huile végétale légère avec une grande proportion en acides gras polyinsaturés (acides gras essentiels). Associée à un lipide riche en insaponifiables (comme le beurre de karité) elle a une action excellente sur les peaux matures.
  • Le beurre de cacao est également un bon ingrédient pour les peaux matures et fatiguées.
  • D’autres huiles végétales parmi les meilleures sont l’huile de jojoba (lissant et regraissant), la classique huile d’amandes douces, l’huile d’olive et l’huile d’avocat.
  • L’huile d’amande douce a une excellente action lissante et rend la peau douce.
  • L’huile d’avocat limite l’accumulation de cellules mortes à la surface de la peau.
  • L’huile d’olive pénètre facilement dans la peau, la rend douce et a l’excellent pouvoir de la renforcer.
  • L’huile de noyau d’abricot a une action lissante et est un bienfait pour les peaux sèches grâce à sa richesse en principes actifs.
  • L’huile de germe de blé est riche en vitamines, particulièrement en vitamine E. Elle favorise l’expulsion des écailles de peau morte et donne plus de fraîcheur à la peau.
  • L’huile de rosier sauvage fait partie des précieuses huiles grasses à principes actifs. Elle est riche en acides gras polyinsaturés, hydrate, raffermit et redonne de la douceur aux peaux rêches.
  • Parmi les huiles grasses à principes actifs on trouve également l’huile d’onagre. Elle a une action cicatrisante, vitalisante et améliore de grain de peau.
  • Une huile comme l’huile d’argousier fait partie des macérations. Ce sont des huiles fabriquées selon un procédé spécial : les principes actifs liposolubles de la plante sont extraits par une macération dans de l’huile d’amande douce ou de tournesol par exemple. L’huile d’argousier est un ingrédient parfait pour les peaux sèches.
  • La précieuse huile d’argan est de l’or végétal. Sa richesse en principes actifs en fait un excellent piégeur de radicaux libres et offre une protection exceptionnelle aux peaux sèches et matures.

Les extraits de plantes : stimulation, régénération, effet antirides

© stryjek - Fotolia.com

Derrière des mots comme stimuler, régénérer ou activer, se trouvent des agents actifs censés lutter contre la tendance à la fatigue et au ramollissement.
Les extraits sont un moyen anti-age idéal pour améliorer l'hydratation, la fermeté et le tonus. Par exemple :

  • L’extrait de bambou pour un meilleur état de l'acide hyaluronique dans le tissu conjonctif.
  • L’extrait de soja pour favoriser la régénération cellulaire.
  • L’extrait de Gingko pour améliorer l'oxygénation des cellules et activer la production de collagène.
  • La myrrhe indienne (Commiphora Mukul Resin Extract) pour stimuler les importantes fonctions cellulaires.
  • L’extrait de pépins de pomme pour diminuer les rides grâce à un renforcement du réseau de fibres de collagène.
  • De nombreux extraits d'algues comme par exemple l'extrait de spiruline, une micro algue bleu-vert, pour favoriser l'auto-régénération de la peau, donc une peau plus ferme.
  • Le Punica Granatum Seed Extract, un extrait de graines de grenade pour favoriser la régénération de la peau, donc une plus grande fermeté.
  • L’extrait de goyave (Psidium Guajava Extract) un hydratant raffermissant la peau.
  • L’extrait de pépins de poire (Pyrus Communis Seed Extract) pour affiner le grain de la peau. Dans cet extrait comme dans d'autres, les composants importants sont l’acide ursolique, les flavonoïdes et les phytostérols.
  • L'extrait de thé vert (Camellia Sinensis Leaf Extract) est, comme beaucoup d’extraits végétaux, riche en polyphénols naturels à large rayon d'action.
  • Le Samphira, un extrait de criste marine, stimule le renouvellement cellulaire et renforce l’épiderme devenu plus fin.
  • L’Aspalathus Linearis Extract (issu du rooibos) a une bonne action antioxydante grâce à sa forte teneur en polyphénols.
  • L’Andrographis Paniculata Leaf Extract (provenant d'une plante asiatique) a des propriétés antioxydantes et antinflammatoires. Cette plante, connue par la médecine ayurvédique, est aussi nommée l’échinacéa indien.
1 1 1
 

La tendance est à l'or et à l'argent

Presque personne ne peut échapper à la magie de l'or. La littérature ésotérique permet de s'initier de manière approfondie aux mystères entourant ce métal précieux. Et voilà que maintenant, l'or et l'argent font même carrière dans les cosmétiques, comme agents actifs pour peaux matures. Même si les descriptions de leurs effets semblent plus inspirées par le mysticisme que par la chimie, l'or et l'argent ont un pouvoir antibactérien et contribuent -à ce qu'il paraît- à protéger la peau du stress oxydatif et des processus inflammatoires. Comme l'or peut fixer plusieurs fois son propre poids en humidité, il est aussi employé pour l’hydratation de la peau.

 
1 30 1

La nature authentique et des agents actifs isolés : pour un soin anti-age naturel optimal

La cosmétologie naturelle et bio dispose de deux piliers solides avec les véritables huiles végétales et les extraits de plantes. A cela s’ajoutent deux autres facteurs :
1. Des agents actifs isolés issus de l’assortiment des ingrédients classiques.
2. Des agents actifs isolés modernes issus de plantes et des agents actifs obtenus par la biotechnologie.

1. Les agents actifs isolés issus de l’assortiment des ingrédients classiques

  • Parmi les agents actifs isolés de l’assortiment des ingrédients classiques l’on trouve entre autres des ingrédients comme la glycérine, le meilleur des hydratants.
  • Un autre hydratant est l’acide hyaluronique.
  • Le squalane végétal est un cousin du squalane contenu dans la peau. Ce composant huileux précieux a un excellent pouvoir lissant et regraissant.

2. Les agents actifs isolés modernes issus de plantes et les agents actifs obtenus par la biotechnologie

© vloff - Fotolia.comCes deux à trois dernières années l’offre en agents anti-age concentrés issus de plantes a considérablement augmenté. Une série de matières premières obtenues par des procédés biotechnologiques s’y est ajoutée.
C’est ainsi que les meilleurs produits cosmétiques naturels et bio proposent une association complète de principes actifs : de véritables huiles végétales, des extraits de plantes, des principes actifs isolés classiques et des substances isolées les plus modernes ou obtenues par des procédés biotechnologiques. Pour ne citer que quelques agents actifs nouveaux :

  • Ainsi un agent actif répondant au nom commercial de « Easyliance », commercialisé par IMPAG (un négociant en matières premières de Zurich) est certifié par Ecocert et conforme au cahier des charges BDIH. Il est déclaré sous le nom de Hydrolyzed Rhizobian Gum et Acacia Senegal Gum. Le bio polymère de cet agent actif (Hydrolyzed Rhizobian Gum) est produit dans la nature par des microorganismes qui vivent dans les racines du tournesol. L'Acacia Gum est une substance séchée issue du tronc et des branches d'un arbre africain.
  • Le Saccharomyces Lysate, obtenu à partir de la levure, est employé pour favoriser la constitution de collagène.
  • Le tiliroside, agent actif protecteur de la peau, est un bioflavonoïde naturel qui répond aussi aux critères des cosmétiques naturels contrôlés.
  • Il en va de même de l'extrait de pépins de pomme d'ISP Vincience, une substance utilisée pour diminuer les rides et qui porte le nom commercial d'« Ederline ».
  • Merck a mis sur le marché une substance du nom d'« Emblica ™ » un antioxydant au pouvoir dépigmentant. Il est obtenu à partir des fruits d'un feuillu (Phyllanthus Emblica) par distillation à la vapeur d'eau (déclaration : Phyllanthus Emblica Fruit Extract).
  • La protéine d'hibiscus (déclaration : Hydrolyzed Hibiscus Esculentus Extract) est un agent actif anti-rides.

Les agents actifs contre les taches brunes

L'origine de l'hyperpigmentation, appelée couramment taches brunes, est une surproduction de mélanine. En avançant en âge, la mélanine ne se dépose et ne se stocke plus de façon équilibrée dans les cellules de l'épiderme. Ce sont les gènes qui déterminent l'importance de ces taches mais l'exposition au soleil a aussi un rôle à jouer. Les taches brunes font partie des processus de vieillissement de la peau provoqués par les UV. Les produits dépigmentants misent généralement sur un blocage des enzymes. En effet, sachant que les rayons UV déclenchent des réactions chimiques enzymatiques complexes qui entraînent la production de mélanine, on essaie d'enrayer cette chaîne de réactions.

  • Dans la déclaration INCI, la plupart des agents actifs contre les taches brunes ne sont pas repérables comme tels car ils proviennent de plantes et sont déclarés comme tel. Un exemple : l'agent actif « Gigawhite ™ » de Alpaflor, une entreprise des Alpes suisses spécialisée dans les extraits végétaux, est déclaré ainsi : Water, Glycerin, Malva Sylvestris (Mallow) Extract, Mentha Piperita (Peppermint) Leaf Extract, Primula Veris Extract, Alchemilla Vulgaris Extract, Veronica Officinalis Extract et Achillea Millefolium Extract. C'est à dire qu'il contient de l'eau, de la glycérine, des extraits de mauve, de menthe, de primevère, d’alchémille, de véronique et de millefeuille.
  • La mer aussi fournit des agents actifs contre les taches brunes. Sous le nom commercial de « Wakamine », se trouve par exemple sur le marché un extrait de l'algue brune Undaria Pinnafida (Undaria Pinnafida Extract).
1 1 1
 

Avoir meilleure mine et paraître jeune sans débourser un sou

Avoir meilleure mine et paraître jeune sans débourser un sou Avoir bonne mine n'est pas seulement une question de date de naissance. Certains experts pensent que 40 % du processus de vieillissement de la peau sont à mettre sur le compte de l'environnement. On entend par là le vieillissement prématuré dû aux conditions extérieures et au mode de vie, mais aussi à la conception que l'on a de la vie. Des recherches américaines le montrent et nous en avons presque tous fait l'expérience : quelqu'un de triste et d'abattu paraît automatiquement fade et fatigué. Les problèmes psychologiques laissent autant de traces que le surmenage, les maladies, le tabagisme ou l'abus d'alcool. Alors qu'est-ce qui conserve la peau jeune et en forme ?

  • Faire suffisamment d'exercice et respirer beaucoup d'air pur nous maintient jeune. Cela stimule les fonctions vitales de la peau mieux que ne peuvent le faire les composants cosmétiques les plus tonifiants.
  • Boire beaucoup d'eau contribue aussi à rester jeune et beau.
  • Les vitamines consommées dans les fruits - comme les kiwis, les oranges, les pommes - sont les plus efficaces. Elles nous apportent une meilleure protection de la peau que celle des crèmes que nous nous mettons.
  • Se faire bronzer en permanence, que ce soit dans la nature ou au solarium, accélère considérablement le processus de vieillissement. Dans ce domaine, il est très important de se souvenir que c'est la prévention qui compte, car la peau n'oublie jamais rien ! Les séances de bronzage et les coups de soleil des jeunes années se paieront après la quarantaine par des marques de vieillissement (taches et rides).

Conclusion : le meilleur moyen de ne pas vieillir prématurément est de vivre avec conscience, de manière active et saine. Si l'on ne peut nier que les cosmétiques apportent leur contribution à notre beauté, ils ne peuvent cependant que très partiellement effacer les dégâts d'un mode de vie néfaste pour la peau. Et d'après les psychologues, la peur du vieillissement empêcherait même les cosmétiques de faire leur effet. Car, à long terme, cette peur laisse des traces plus profondes que celles que les cosmétiques peuvent gommer.

 
1 30 1
lu m ru